Aménagement Albert 1er : peu d’information, pas de concertation.

Le projet d’aménagement « Albert 1er », voté en 2015, risque d’être réalisé 6 ans après sans réactualisation et sans concertation. 70 logements sont envisagés.

La ville de Sceaux mène un projet d’aménagement « projet urbain Albert 1er », qui vise à réaliser un nouveau quartier durable sur la parcelle triangulaire entre la rue Albert 1er, l’avenue Raymond Poincaré et le Chemin de Paris. Le Conseil municipal de décembre 2015 a approuvé les orientations de cet aménagement à dominante de logement, qui comprendra un minimum de 30 % de logements locatifs sociaux. 

Un projet à réévaluer

Liliane Wietzerbin a regretté lors du conseil municipal du 17 décembre 2020, l’absence de nouvelle concertation sur ce projet.  Les élus de Sceaux en commun se sont abstenus sur toutes les délibérations concernant ce projet en attendant la reprise de la concertation et la réévaluation du projet.

« Ce projet a été décidé il y a 5 ans. Nous sommes maintenant en 2020. Les choses changent, les besoins de la population évoluent. Vous parlez de concertation, mais qu’en a-t-il été exactement ? Qu’en est-il des espaces verts, de l’intérêt général ?  Il s’agit visiblement de construire des habitations. Cela répond-il à un besoin dans ce quartier ? À destination de quelle population ? Avec quelle densité et quelles normes, sachant que l’on s’oriente vers de nouvelles exigences gouvernementales et environnementales avec la RE2020 ? Ce projet répond-il vraiment à ces exigences ? »